Ghislaine Vappereau

Signes domestiques

Pour sa rentrée de septembre, L’H du Siège présente à Valenciennes l’exposition Parcours « Signes domestiques » de Ghislaine Vappereau, qui inscrit sa démarche artistique dans le champ de la sculpture.

L’ensemble de cette recherche repose sur des dualités : basculement permanent des deux au trois dimensions, perception du moment arrêté confronté à la fluidité du temps, passage de la reconnaissance à la dénégation, du signe au matériau. 
L’ensemble de cette recherche repose sur des dualités : basculement permanent des deux au trois dimensions, perception du moment arrêté confronté à la fluidité du temps, passage de la reconnaissance à la dénégation, du signe au matériau. Ghislaine Vappereau aime à penser que le réel, même dans sa réalité la plus tangible, n’est jamais si éloigné de son abstraction, l’un soutenant l’autre.
Le réel considéré par l’artiste est celui de l’espace de la cuisine, espace banal, communément partagé, qui s’est raccourci à des éléments de mobilier : tables, chaises, carrelages, éléments alimentaires, brocs, assiettes, fruits, vaisselle.  
Les œuvres ainsi créées évoluent selon des matériaux (contreplaqué, cire, bois, textile, grillage, céramique, aluminium), des techniques et des échelles différentes. De l’installation à caractère scénographique à la sculpture sous forme de « bas-relief », d’études sous forme de livres typographiques et de photographies au dessin et à la sérigraphie, l’œuvre de Ghislaine Vappereau est une négociation avec le réel, depuis l’informe vers la forme reconnaissable et vice versa

Elle nous rappelle encore que toute démarche artistique s’inscrit dans la rencontre d’une histoire personnelle en prise avec le mouvement de l’histoire ou des histoires de classe, de genre, qui s’entrelacent les unes dans les autres. Tout n’étant finalement qu’une histoire de point de vue, de focale et de temporalité considérée. 

  • Vernissage en présence de l’artiste
    vendredi 18 septembre de 17h à 21h
  • Rencontre avec l’artiste et
    Laurent Perez, critique d’art
    samedi 17 octobre à 17h

Partenariats culturels
le Collège Paul Eluard à Beuvrages, le Collège Paul Duez à Cambrai, le Collège Turgot et Collège Villars à Denain, le Lycée Mansart à Marly, le Foyer Bethsaïde, le Collège Chasse Royale, le Collège Saint Jean-Baptiste de la Salle, le Lycée Notre Dame à Valenciennes, l’École Supérieure d’Art et Design, la Maison d’Arrêt et la Bibliothèque à Valenciennes, l’Association du Printemps Culturel à Douchy-les-Mines.